Qu’est-ce qu’un chauffe-eau thermodynamique ?

Le chauffe-eau est un appareil contribuant à un meilleur confort et qualité de vie dans les habitations. Il représente une dépense en énergie conséquente et de nombreuses personnes recherchent désormais une solution plus économique pour produire de l’eau chaude. Le chauffe eau thermodynamique (CET) est une option écologique permettant de remplacer un modèle électrique ou gaz afin de chauffer l’eau utilisée pour les besoins domestiques. Ce dispositif est notamment plébiscité pour les logements neufs et les travaux de rénovation du fait qu’il offre d’excellentes performances en consommant moins d’énergie qu’un chauffe-eau traditionnel.

Chauffe-eau thermodynamique : le fonctionnement

Le CET ou cumulus thermodynamique correspond à un appareil de réchauffage sous forme de ballon, et celui-ci est associé à une cuve isolée thermiquement ainsi qu’une pompe à chaleur pour augmenter la température de l’eau sanitaire. L’appareil va récupérer l’énergie présente dans l’air ambiant et utiliser la chaleur pour chauffer l’eau présente dans le ballon en utilisant le principe du chauffage par aérothermie. En effet, la pompe à chaleur air/eau autonome est reliée à une résistance électrique d’appoint utilisant l’énergie contenue dans l’air en tant que source de calorie principale. De ce fait, l’équipement thermodynamique sera en mesure de récupérer les calories relâchées par d’autres appareils électroménagers tel que le réfrigérateur ou le lave-linge.

Pour que celui-ci fonctionne de manière optimale, la température de l’air absorbé par la pompe devra être comprise entre +5°C et +35°C. En dehors de cet intervalle, le CET utilisera principalement la résistance pour générer la chaleur manquante. Des échangeurs vont ensuite permettre à la pompe de diffuser les calories dans un fluide caloporteur. Le processus réalisé à l’inverse permettra ainsi de restituer la chaleur dans l’eau sanitaire, et celle-ci peut être réchauffée jusqu’à 60 °C avec un temps de chauffe de 8 heures en moyenne pour un ballon de 250 L. Rendez-vous sur agriphyt.fr pour obtenir plus d’informations sur le fonctionnement du CET.

Réaliser des économies

Le rendement COP d’un CET (rapport de l’énergie restituée et l’énergie électrique consommée) se situe généralement entre 2 et 3 en fonction de la prise d’air (ambiant, extérieur). L’économie d’énergie peut donc être le point d’intérêt de ce dispositif car il est capable de réduire significativement la facture d’eau chaude d’un facteur 3 ou 4 dans des conditions optimales. Son fonctionnement est également plus écologique avec l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable tout en émettant aucun gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Les particuliers souhaitant acquérir un chauffe-eau thermodynamique et devenir indépendant en énergie sont aussi éligibles à des aides de l’Etat sous forme de crédit d’impôt transition énergétique. Par ailleurs, ces aides sont cumulables avec celles proposées par d’autres collectivités dans le cadre d’une rénovation.

Quelle technologie de chauffe-eau choisir ?

Le choix du type de chauffe-eau thermodynamique dépend des caractéristiques du logement.

  • Un chauffe-eau fonctionnant sur air extérieur dispose de gaines aspirant et rejetant l’air à l’extérieur. Celui-ci peut être placé dans une pièce habitée comme une cuisine ou une buanderie.
  • La version split sur air extérieur aura sa cuve positionnée dans un endroit habitable, et sa pompe est placée à l’extérieur.
  • Le CET sur air extrait est placé au sein d’un endroit habitable et sera relié à la ventilation. Le système accomplira 2 fonctions : ventiler et produire de l’eau chaude.
  • Le variant retour plancher chauffant récupère les calories dans le circuit associé à la température de l’habitation en été.
  • Le modèle fonctionnant sur air ambiant aspire et rejette l’air au sein des locaux non chauffés, et ces derniers doivent mesurer au moins 20 m3 en plus d’être correctement isolés.

Toutefois, l’installation de l’appareil doit être prévue par la construction sous peine de causer une nuisance sonore. Le chauffe-eau devra ainsi être généralement éloigné des pièces de vie et peut consommer davantage d’électricité dans un environnement inapproprié. Celui-ci est en plus incompatible avec le système d’heures pleines et heures creuses.

Guide pratique sur la nutrition humaine et l’environnement
La race Vosgienne risque t-elle de disparaître ?