Guide pratique sur la nutrition humaine et l’environnement

La nutrition humaine

L’activité de l’Homme est la plus grande menace pour la nature. Notre mode de vie actuel, notamment au niveau de l’alimentation, entraîne de nombreuses conséquences sur l’environnement. En effet, l’utilisation abusive des pesticides, les fumées nocives émises par les moyens de transport des denrées alimentaires ainsi que la surexploitation des ressources dégradent notre planète. Face à ce constat, il est temps de changer les choses en conciliant nutrition humaine et préservation de la nature. Voici quelques axes de solution à mettre en œuvre.

Aménagez un potager bio dans votre jardin

L’utilisation abusive de pesticides fait partie des lourds secrets des industries agricoles et alimentaires. D’ailleurs, certains des produits contenus dans les aliments (fruits, légumes, céréales, etc.) ne sont pas autorisés pour des raisons sanitaires et environnementales. Or, les consommateurs éprouvent des difficultés pour vérifier la qualité des denrées alimentaires sur le marché. La solution consiste à créer un potager bio afin de cultiver soi-même ses propres aliments, notamment les fruits et les légumes. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’avoir un grand terrain pour se lancer dans ce projet écologique. Vous pouvez transformer votre cour ou votre balcon pour y cultiver des fruits et légumes. L’ajout des pesticides nocifs pour la nature et pour l’Homme doit être prohibé. Vous pouvez utiliser des recettes naturelles pour lutter contre les insectes, les champignons et les mauvaises herbes qui détruisent les cultures. Les récoltes seront également meilleures pour le corps, car elles sont cultivées de manière biologique.

Les enfants sont souvent réticents à l’idée de manger des fruits et légumes. L’entretien du potager peut les faire changer d’avis. En effet, les petits pourront mieux découvrir les aliments et les apprécier dans leurs assiettes. Bref, l’aménagement d’un potager présente de nombreux avantages, en matière écologique, sanitaire et pédagogique. N’hésitez pas à vous lancer. Sur le blog pierrecalleja.fr, vous trouverez des articles intéressants sur la nutrition humaine, notamment les régimes alimentaires et les quantités d’aliments à privilégier pour rester en bonne santé.

Privilégiez les aliments produits par les agriculteurs locaux

Notre mode de consommation a évolué. En effet, les pays importent désormais des fruits, des légumes, des viandes et diverses denrées alimentaires aux quatre coins de la planète. Or, le transport de ces produits entraîne la destruction de l’environnement, notamment à cause du gaz carbonique émis par les engins (véhicules, bateaux, train, avion, etc.). La meilleure solution consiste à consommer des aliments issus de circuits courts, c’est-à-dire des denrées alimentaires produites par les entreprises et les agriculteurs locaux. Grâce à ce concept, vous pouvez consommer des aliments sains, frais et riches en valeur nutritive. C’est aussi un moyen de limiter la destruction de l’environnement causée par les fumées nocives des moyens de transport.

Luttez contre la pêche intensive et l’élevage industriel

L’augmentation de la population humaine entraîne une forte hausse en matière de besoins en alimentation. Pour satisfaire toutes les demandes, les entreprises se sont lancées dans l’élevage industriel et la pêche intensive. Certes, les besoins de l’Homme en alimentation sont presque assouvis. Néanmoins, cela n’est pas sans conséquence sur la nature et les ressources marines (poissons, crustacées, etc.). Il est grand temps de revoir notre régime alimentaire afin de limiter ces pratiques. La solution consiste à limiter la consommation de viandes et de poissons. Vous pouvez opter pour une alimentation riche en fruits, légumes, algues, etc. Ce type de régime alimentaire, faible en acides gras et en graisses animales, est meilleur pour l’organisme. Grâce à une prise de conscience au niveau national et même mondial, la demande en termes de viandes et de poissons va diminuer considérablement. De ce fait, le recours à l’élevage industriel et la surpêche ne sera plus indispensable à la survie de l’humanité. Bref, en matière de nutrition humaine et de protection de l’environnement, il existe de nombreuses thématiques à aborder. N’hésitez pas à suivre le blog pierrecalleja.fr pour suivre les actualités dans ce domaine.

La race Vosgienne risque t-elle de disparaître ?
Quel est la politique agricole du Grand Est ?