De quoi est constituée la nutrition pour votre élevage bovin ?

élevage bovin

L’élevage bovin est une activité qui peut rapporter beaucoup si les veaux l’alimentation est conforme à la norme. Des spécialistes en élevage bovin affirment l’importance d’une alimentation purement végétale pour avoir un résultat qui correspond à l’attente des consommateurs. Découvrez dans cet article l’alimentation idéale pour votre élevage bovin.

Les végétaux, éléments essentiels à l’alimentation des bovins

L’alimentation pour bovins doit être constituée de 60 à 80 % de végétaux. Ces ruminants se nourrissent en grande quantité de matières premières pour bovins comme les foins et les herbes pour avoir les éléments nutritifs nécessaires à leur développement. Les microbes et les bactéries présentes dans la panse sont se chargent de la digestion de ces aliments pour veaux, ce qui contribue à la dégradation de la cellulose et de l’hémicellulose que comportent les fourrages. D’autres composants alimentaires tels que les protéines et les amidons sont également issues de ces végétaux. Ces matières premières pour bovins sont très conseillées par les spécialistes de l’élevage bovins pour conserver une bonne qualité des produits issus de ces bovins. Aussi, les minéraux pour bovins sont importants pour compléter les nutriments nécessaires au développement des veaux.

Les compléments alimentaires pour bovins de boucherie

L’alimentation pour bovins de boucherie doit être très variée. Premièrement, ils doivent se nourrir de fourrages et d’aliments fibreux. Ceux-ci aident les bovins à acquérir plus de cellulose et d’hémicellulose. L’alimentation pour veaux de boucherie doit également être constituée de céréales qui présentent une faible teneur en fibre, mais qui ont une valeur énergétique très élevée pour les veaux de boucherie. Les oléagineux sont aussi à inclure dans la liste des matières premières pour bovins. Ils ont une forte teneur en protéique ainsi que des valeurs énergétiques très élevées. Enfin des sous-produits tels que les grains de distillerie ou les résidus de boulangerie sont nécessaires pour une bonne hydratation des veaux. Pour les bovins de boucherie, le bolus est indispensable afin de diffuser plus de compléments en nutriments dans l’organisme des veaux. Le bolus est également utilisé pour renforcer les défenses immunitaires et pour améliorer ainsi la croissance des veaux. Sans compter qu’il leur procure du bien-être pour une longue durée.

Les compléments pour les vaches laitières

L’alimentation pour bovins de laiterie est impérativement constituée de matière sèche. Cette dernière est la clé pour une production de lait de quantité et de qualité. Pour ce faire, il faut s’assurer que les vaches consomment une grande quantité d’herbes sèches. Ces derniers apportent tous les éléments nutritifs nécessaires à la production de lait. Mais ils ne sont pas responsables de l’apport en eau. Ce qui implique que les éleveurs de bovins de laiterie doivent s’assurer de la bonne hydratation des vaches. Les vaches laitières doivent également consommer des fourrages grossiers comme l’ensilage de maïs ou les foins. Ceux-ci servent à apporter plus de fibres dans l’organisme des vaches dans le but d’atteindre une qualité de lait irréprochable. Cependant, il est important de savoir que la cétose peut affecter la qualité et la quantité de lait produite. Elle peut être réduite en moyenne jusqu’à 300 litres sur une lactation. Sur ce, pour y remédier, l’utilisation du propylène glycol est à privilégier. C’est un précurseur de glucose idéal pour combattre la production de corps cétonique. D’ailleurs, deux à trois semaines de traitement sont exigées pour les vaches déjà atteintes de l’acétonémie. En plus d’être facile à digérer, le propylène glycol est riche en énergie, ce qui permet le rétablissement total et rapide de la balance énergétique des vaches. D’un autre point de vue, l’acétonémie fait perdre plusieurs nutriments aux vaches, ce qui réduit ses défenses immunitaires et peut compromettre la qualité du lait qu’elle produit. À ce moment-là, le bolus peut être utilisé pour augmenter la stabilité des nutriments dans l’organisme des vaches.

Quels sont les différentes variétés de blé ?
Trouver une société spécialisée dans la fabrication d’aliments pour bétails